Résidence en recherche artistique

Le programme de Résidence en recherche artistique de l'Ircam offre aux artistes de toutes disciplines, la possibilité de collaborer avec une ou plusieurs équipes de recherche de l’Ircam, dans le cadre d’une résidence pouvant se prolonger dans un centre de création partenaire.

Pour la 10e édition de son programme de Résidences en recherche artistique, l'Ircam s’allie au Zentrum für Kunst und Medien (ZKM), Karlsruhe, Allemagne et à la Société des arts technologiques (SAT), Montreal, Canada.

Les bienfaits de la résidence sont nombreux : Offrir un temps de réflexion sur sa pratique, travailler au contact des chercheurs pour approfondir ensemble une piste de recherche artistique, élaborer ou perfectionner un outil de création innovant, mener une recherche artistique expérimentale, produire le prototype d’un artefact, composer l’esquisse d’une pièce, d’une performance, tester une configuration, un dispositif audio/vidéo immersif 360 degrés tel que la Satosphère de la SAT ou le Klangdom du ZKM.

Un panel international d'experts, comprenant les responsables des équipes-projets d’accueil concernés, évalueront chacun des dossiers. L'évaluation est basée sur l’originalité du projet et son caractère innovant, les aspects collaboratifs, l'expérience et la capacité à entreprendre le projet proposé. 

À l’issue de la sélection finale par un jury international, les lauréats de l’appel à résidence 2018-2019 du programme de Résidences en recherche artistique seront annoncés, lors des Ateliers du forum, à Paris, le 7 Mars 2018.

Chaque lauréat se verra accorder une résidence à l'Ircam, au sein de l’équipe-projet d’accueil sollicitée, éventuellement suivie par une période de co-résidence au ZKM ou à la SAT, pendant une période totale déterminée (comprise entre 2 semaines et six mois), s’étalant de septembre 2018 à décembre 2019. Chaque lauréat recevra l’équivalent de 1200 euros par mois pour couvrir ses frais. 

En partenariat avec la Cité internationale des arts.


Lauréats 2017

person

Michelle Agnès Magalhaes

Née au Brésil, lauréate de la bourse Unesco-Aschberg en 2003, la musique de Michelle Agnes Magalhaes explore les limites entre geste et écriture, improvisation et composition. Entre 2009 et 2011, elle joue comme pianiste dans l’ensemble d’improvisation A…
person

Alireza Fahrang

Alireza Farhang prend ses premières leçons de musique aux côtés de son père. Il étudie ensuite le piano auprès d'Emmanuel Melikaslanian et de Raphaël Minaskanian et la composition à l’université de Téhéran avec Alireza Machayeki. À la suite de ses études…
person

Emanuele Palumbo

Emanuele Palumbo (Italie, 1987) étudie la composition au conservatoire de Milan puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Gérard Pesson. Il reçoit l’enseignement d’Hèctor Para dans le cadre des cursus 1 & …
person

Garth Paine

Garth Paine est professeur de son numérique et de médias interactifs à la School of Arts Media and Engineering and Digital Culture de l’université d’État de l’Arizona.Garth Paine a créé des environnements interactifs où le public, par sa présence et son …
person

Núria Giménez-Comas et Marlon Schumacher

Núria Giménez-Comas étudie le piano puis la composition à Barcelone. Elle se forme auprès de Christophe Havel, qui la confronte d'emblée à l'électroacoustique pure et à l'importance du travail du timbre, que ce soit l'expansion timbrique et harmonique, l…
person

David Monacchi

David Monacchi (Italie, 1970) est chercheur, capteur de paysages sonores et compositeur éco-acoustique. Son projet multidisciplinaire, « Fragments de l’extinction », entrepris depuis quinze ans, repose sur une recherche de terrain, dans les dernières rég…

Lauréats 2018

person

Davíð Brynjar Franzson

Compositeur d'origine islandaise, Davíð Brynjar Franzson vit et travaille à New York. Son album The Negotiation of Context, produit avec l'ensemble Yarn/Wire, a récemment été publié par la maison de disques WERGO. Il a collaboré avec le BBC Scottish Symp…
person

Raphaël Imbert et Benjamin Lévy

Fruit d'une collaboration à long terme autour d'OMax, ce projet explore trois domaines principaux : Les possibilités d'analyse pour étendre les champs d'application et les paramètres ; l'utilisation ethno-musicale sur les archives et du matériel enregist…
person

Trami NGuyen et Vincent Isnard

Pianiste, compositrice, performeuse. Trami NGuyen obtient deux masters en interprétation spécialisée avec orientation soliste et en pédagogie à la HEM de Genève, et un diplôme de composition électronique dans les classes de Jean-Yves Bernhard et Jonathan…
person

Frédéric Le Bel

Frédéric Le Bel a commencé ses études musicales en interprétation jazz au C.I.M. de Paris en 2004. À partir de 2007, il se consacre entièrement à la composition pour obtenir son baccalauréat de l’université de Montréal où il a étudié avec Philippe Leroux…
person

Éric Raynaud

Fraction, de son vrai nom Éric Raynaud, est un artiste audiovisuel né en Bretagne et résidant à Paris. Il s’intéresse plus particulièrement aux formes d’immersion sonores et leurs interactions avec les médias visuels. Ses premières production apparaissen…
person

Nadine Schütz

Le travail de Nadine Schütz (((Echora))) tient du paysage et de l'architecture, de l’acoustique environnementale, de la musique et de la psychoacoustique. S’appuyant sur une recherche à la fois théorique et poétique, elle explore à différentes échelles e…
person

Marco Antonio Suarez-Cifuentes

L’interaction de l’espace acoustique, instrumental et électroacoustique ainsi que la conception des dispositifs scéniques de type architectural sont devenus au fil de temps les territoires pour la construction, la réflexion et le développement de mon pro…
person

Hans Peter Stubbe Teglbjærg

Hans Peter Stubbe Teglbjærg étudie la composition instrumentale et électronique auprès d'Ib Nørholm et d’Ivar Frounberg au Conservatoire royal de musique du Danemark (1986-1991) et auprès de Jan W. Morthenson à Stockholm (Suède). Il suit des études de co…