Création
Concert

Soirée Sonore #4

jeu 16 novembre,
19h00- 23h00
Centre Pompidou
Musée national d'art moderne

Entrée libre

Pour cette 4ème édition, les compositeurs du Cursus de composition et d’informatique musicale présentent dix pièces électroacoustiques. Laissez-vous surprendre par les échos entre jeune création sonore et chefs-d’œuvre de la collection du Musée national d'art moderne.

Présentation des dix pièces électroacoustiques
Jeudi 16 novembre, à 20h15 et 21h15

Centre Pompidou, Niveau 5


Programme 
Durée : 30 minutes 

Daniel Alvarado Bonilla, Kalimbaleidoscopic Forest
"Bref regard sur une forêt imaginaire. Animaux fantastiques. Jouissance dans l'obscénité de la jungle. À l'intérieur de cette forêt, apparaît subitement la présence humaine, suggérée par des sonorités percussives et une pulsation toujours présente, bien qu'irrégulière et hésitante." - Daniel Alvarado Bonilla

Shihong Ren, Dark Forest #5001
"Dans Dark Forest #5001 j’ai gardé les sons concrets des différentes sources sonores que j’ai utilisées : le piano, la voix, des pièces de monnaie sur des plaques métalliques et le bruit du contrôleur MIDI automatisé (Musical Instrument Digital Interface) en suivant un processus auquel je suis attaché : accumulation/destruction." - Shihong Ren

Tom Bierton, Awake inside the amber
"Awake inside the amber a une forme très simple : un grand crescendo-decrescendo, un seul mouvement souple et coloré qui miroite et ondule, et qui progressivement se met à chanter et gémir. J'imagine le son que produirait un gros bloc d'ambre en se formant au fil des millénaires et une antique créature endormie qui se serait réveillée à l'intérieur de l'ambre." - Tom Bierton

Bertrand Plé, Doo Pop to Bop
"Doo Pop to Bop alterne entre deux énergies contrastées : la première est conçue sur un montage rythmique dynamique et ciselé à partir de sons naturels, courts et brillants ; la seconde, plus calme et plus lointaine, repose sur des séquences de sons transformés, et agit comme une sorte d’accalmie. La brièveté et le choix des sons apportent humour et légèreté à cette étude acousmatique." - Bertrand Plé

Maurizio Azzan, Instabile
"Instabile (2017) – instable, en français – est une courte étude sur la zone d’ombre entre l’irrégularité chaotique d’un son de frottement et la constance d’une résonance métallique. Les différentes hybridations de leurs morphologies spectrales éclatent dans l’espace, à la recherche d’un nouvel équilibre." - Maurizio Azzan

Luis Quintana, Aguanilé
"Dans la Santeria, religion afro-caribéenne d’origine yoruba, aguanilé est le nettoyage spirituel d’un lieu, souvent fait avec de l’eau. Pensé comme une étude d’exploration de sons percussifs au saxophone (certains d’entre eux rappelant des « sons aquatiques ») Aguanilé fait référence à l’esprit rythmique, danseur et magique, associé à cette tradition religieuse." - Luis Quintana

Tak-Cheung Hui, Inside the Metal Scraps
"Dès les toutes premières secondes, Inside the Metal Scraps contient déjà en germe l’intégralité de ses matériaux. Cinq sons (élastique, bol chantant, brosse métallique, bruit créé par les lèvres, bol chantant sur les cordes du piano), en apparence différents, interagissent par imitation et construisent petit à petit un paysage sonore en strates." - Tak-Cheung Hui

Scott Rubin, Stridulations
"La stridulation réfère au bruit modulé que produisent certains insectes en frottant certaines parties de leurs corps l’une contre l’autre. Ce comportement existe également chez d’autres animaux tels que les poissons, les serpents et les araignées. En utilisant des échantillons de sons enregistrés à partir de l’alto et du piano, les gestes de Stridulations imitent les stridulations d’animaux imaginaires." -Scott Rubin

Luciano Leite Barbosa, Étude pour le déplacement des sons
"Étude pour le déplacement des sons a été conçue à partir du son d’une guitare en forme de noix de coco. Le son principal de la pièce est issu du balancement de la caisse de la guitare sur une table en bois, créant un effet similaire à celui d’un pendule. La pièce explore la spatialisation du son dans l’espace, jouant avec l’élasticité de la vitesse de l’objet sonore." - Luciano Leite Barbosa

Stylianos Dimou, Intimate sounds from the past
"Intimate sounds from the past est une étude sur l’articulation et la transformation de différents matériaux sonores et sur la façon de créer un court récit acousmatique. Dans la pièce le matériau reste invariant mais se développe considérablement. Cet oxymore tisse une mutation permanente de sons identiques créant alors une illusion d’entités sonores multiples et hétérogènes." - Stylianos Dimou

  • Soirée Sonore #4 au Centre Pomidou  © Jérémie + Emilie
    Soirée Sonore #4 au Centre Pomidou © Jérémie + Emilie