Création
Concert

Œuvres pour quatuor à cordes

Dans le cadre du festival Automne de Varsovie
ven 15 septembre,
22h30
Filharmonia Narodowa

Le quatuor à cordes, formation emblématique de la musique savante, peut-il se métamorphoser par l’utilisation de technologies évoluées ou au contraire de techniques rudimentaires, qui changent la physique même des instruments ?

La compositrice américaine Ashley Fure imagine un instrument augmenté inattendu : des stéthoscopes se déplacent sur la surface du corps de l’instrument, animant ainsi l’objet inanimé. À la recherche « d’un sang de l’électrique, d’une respiration du numérique, d’un devenir bestial au cœur même de la pure tradition du quatuor à cordes… ».

Mauro Lanza s’empare des transducteurs appliqués aux instruments et s’intéresse aux technologies obsolescentes, comme la modulation utilisée pour la télévision et la radio. Un art du détournement codifié devenu un style.

Programme

Krzysztof Penderecki Quartetto per archi n°1

Dominik Karski In Search of Certainty

Ashley Fure Anima Création 2017
Commande du gmem-CNCM-marseille, du Théâtre d’Orléans, de l’Ircam-Centre Pompidou et de ProQuartet-Centre européen de musique de chambre

Mauro Lanza The 1987 Max Headroom Broadcast Incident Création 2017
Commande de l’Ircam-Centre Pompidou, de ProQuartet-Centre européen de musique de chambre, du festival Automne de Varsovie et de Milano Musica

Distribution

Quatuor Diotima
Yun-Peng Zhao violon
Constance Ronzatti violon
Franck Chevalier alto
Pierre Morlet violoncelle

Charles Bascou (Gmem), Manuel Poletti, Vincent Isnard (Ircam) réalisation informatique musicale
Jérémie Bourgogne ingénieur du son Ircam

Avec le soutien du Réseau ULYSSES, subventionné par le programme Europe créative de l’Union européenne et de la Sacem.
  • Le Quatuor Diotima  © DR
    Le Quatuor Diotima © DR
  • Ashley Fure  © DR
    Ashley Fure © DR
  • Mauro Lanza  © DR
    Mauro Lanza © DR