Création
Exposition

ON AIR - Carte blanche à Tomás Saraceno

mer 17 octobre au dim 6 janvier,
12h00- 00h00
Palais de Tokyo

Entrée avec le billet du Palais de Tokyo

À l’automne 2018, le Palais de Tokyo invite Tomás Saraceno à prendre possession de l’ensemble de ses espaces d’exposition pour une « Carte blanche ». Plus vaste projet jamais réalisé par l’artiste, « ON AIR » réunit une sélection de ses œuvres majeures ainsi que d’ambitieuses nouvelles productions qui transforment le Palais de Tokyo en une expérience sensible inédite pour le visiteur.

L’espace d’exposition devient le lieu d’un concert cosmique, où la multiplicité, la richesse et la complexité des agents qui constituent l’univers, visibles et invisibles, humains et non humains, se révèlent comme les innombrables voix de la symphonie du vivant. Soucieux de dépasser notre perception humaine, Tomás Saraceno rend sensible un monde plus qu’humain où coexistent les sons, les mouvements, les vibrations des espèces et des phénomènes, du microscopique au cosmique. Dans certains espaces, produits avec le soutien de l’Ircam, le visiteur est invité à provoquer les oeuvres sonores « en temps réel ».

Rebecca Lamarche-Vadel commissaire d’exposition

Coproduction de la création sonore Ircam-Centre Pompidou, Palais de Tokyo.
Manuel Poletti réalisation informatique musicale Ircam

  • Tomás Saraceno, How to Entangle the Universe in a Spider Web  © Photography by Studio Tomás Saraceno, 2017
    Tomás Saraceno, How to Entangle the Universe in a Spider Web © Photography by Studio Tomás Saraceno, 2017
  • Tomás Saraceno , Social .. Quasi Social .. Solitary .. Spiders ... On Hybrid Cosmic Webs, 2012  © Photography by Andrea Rossetti, 2012
    Tomás Saraceno , Social .. Quasi Social .. Solitary .. Spiders ... On Hybrid Cosmic Webs, 2012 © Photography by Andrea Rossetti, 2012
  • Tomás Saraceno, How to Entangle the Universe in a Spider Web  © Photography by Studio Tomás Saraceno, 2017
    Tomás Saraceno, How to Entangle the Universe in a Spider Web © Photography by Studio Tomás Saraceno, 2017
  • Tomás Saraceno, The Endless Series, 2006  © Photography by Tomás Saraceno, 2006
    Tomás Saraceno, The Endless Series, 2006 © Photography by Tomás Saraceno, 2006