Création
Théâtre

La Fabrique des monstres ou Démesure pour mesure

Création mondiale 2018
mar 23 janvier,
19h00
mer 24 janvier,
20h00
jeu 25 janvier,
19h00
ven 26 janvier,
20h00
sam 27 janvier,
18h00
mar 30 janvier,
19h00
mer 31 janvier,
20h00
jeu 1 février,
19h00
ven 2 février,
20h00
sam 3 février,
18h00
dim 4 février,
16h00
Théâtre Vidy-Lausanne

Que serait Frankenstein aujourd’hui ? Quand Marie Shelley écrivit il y a deux cent ans son Prométhée moderne, le climat était bouleversé par l’éruption d’un volcan. Avec quelques amis sur le bord du lac Léman, elle jouait à se raconter des histoires pour se faire peur.

Dans La Fabrique des monstres, Jean-François Peyret met en scène des acteurs enfermés dans un théâtre pour cause de dérèglement climatique  – deux comédiens habitués du théâtre et du cinéma, Jeanne Balibar et Jacques Bonnaffé, deux jeunes artistes, Joël Maillard et Victor Lenoble, accompagnés d’une machinerie musicale élaborée par Daniele Ghisi, à partir d’un algorithme peut-être incontrôlable.

Une création au Théâtre Vidy-Lausanne avant sa reprise à Bobigny lors de ManiFeste-2018.

Jean-François Peyret conception
Daniele Ghisi composition musicale, commande de l’Ircam-Centre Pompidou
Robin Meier réalisation informatique musicale Ircam
Avec Jeanne Balibar, Jacques Bonnaffé, Victor Lenoble, Joël Maillard

Production Théâtre Vidy-Lausanne, Compagnie TF2. Coproduction Ircam-Centre Pompidou, L’Hexagone – Scène Nationale des Arts Sciences Meylan, L’Estive – Scène Nationale de Foix et de l’Ariège, le Théâtre de Caen. Avec le soutien de la MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny, la Communauté universitaire Grenoble Alpes, IDEX Université Grenoble Alpes.
  • Feu au lac, illustration pour le spectacle La Fabrique des monstres ou Démesure pour mesure © Jean-François Peyret
    Feu au lac, illustration pour le spectacle La Fabrique des monstres ou Démesure pour mesure © Jean-François Peyret
  • Jean-François Peyret  © Jaquie Bablet
    Jean-François Peyret © Jaquie Bablet
  • Daniele Ghisi  © Bernard Clerc-Renaud/Musica Nova avec l'autorisation de la Fondation Royaumont
    Daniele Ghisi © Bernard Clerc-Renaud/Musica Nova avec l'autorisation de la Fondation Royaumont