Recherche
Séminaire

Séminaire MaMuPhi

sam 18 novembre,
10h00- 18h00
Ircam
salle Stravinsky

Entrée libre

Comment la musique résonne (et ses musiciens raisonnent) avec d'autres modes de pensée ? Avec les langues et la poésie (Babel), avec les mathématiques et la philosophie (Mamuphi), avec la politique et la psychanalyse comme avec tout autre (Entretemps) ?
Il s'agira, dans cette formule globale, d'entrelacer, sous une unique formule mensuelle (huit samedis, de 10h à 18h, à l'Ircam, salle Stravinsky), les différents types d'affinité qui faisaient, depuis longtemps, l'objet de séminaires cloisonnés.


Suivez le séminaire en live streaming le samedi 18 novembre à 10h

Cette séance est consacrée à la popular music, terme dont l'équivalent français serait celui de « musique populaire enregistrée », comme le suggère Agnès Gayraud, ou « musiques actuelles », si l'on se tient à une classification institutionnelle et académique, désignant à la fois le rock, la pop, le jazz et la chanson. Bien que considérées traditionnellement en opposition à la catégorie de musique savante, autour de laquelle et sur laquelle s'est concentrée l'analyse musicale - de la naissance de la musicologie systématique chez Guido Adler jusqu'à la musicologie générale de Jean-Jacques Nattiez - les musiques dites « actuelles » constituent le terrain idéal pour confronter des orientations philosophiques que l'on n'a pas l'habitude de faire dialoguer. Loin de s'opposer ou, pire, de s'ignorer, philosophie analytique et philosophie continentale peuvent trouver dans la popular music un objet d'étude singulier sur lequel comparer leurs propres méthodes avec un double regard, à la fois sur l'enregistrement mais aussi sur l'acte créatif sousjacent. On glissera ainsi progressivement de l'enregistrement à l'analyse formelle des processus compositionnels à travers deux démarches créatives, l'une puisant ses sources dans une philosophie critique et l'autre inspirée directement d'une activité de recherche autour de la formalisation mathématique.


Mathématiques, philosophie et musiques actuelles : programme

10h

L’authenticité des enregistrements musicaux
avec Roger Pouivet (Université de Lorraine, Institut Universitaire de France)

11h30

Surfusion musicale : états et transitions phonographiques
avec Frédéric Bisson (Caen, revue Multitudes)

12h - 13h

Discussion

13h - 15h

Pause

15hEsthétique de la pop et composition
avec Agnès Gayraud (ENS, philosophe et musicienne)

16h

Les maths dans la chanson : réflexions philosophiques autour d’un outil analytique et compositionnel
avec Moreno Andreatta (CNRS-Ircam / IRMA-USIAS-université de Strasbourg)

17h - 18h

Discussion finale


Prochains rendez-vous

21 octobre 2017 : Musiques & politique (III)

18 novembre 2017 : Mathématiques, philosophie et musiques actuelles

9 décembre 2017 : Design, science et création

13 janvier 2018 : Philosophie (du) Rock'n Roll

10 février 2018 : Mathématiques et dialectique à partir de la pensée romantique

10 mars 2018 : De l’opposition du moderne et du contemporain depuis 1968

6-7 avril 2018 : Journées d’étude sur Immanence des vérités d’Alain Badiou

26 mai 2018 : La rupture de 1848

Organisation : Charles Alunni, Moreno Andreatta, Violaine Anger, Andrea Cavazzini, François Nicolas.