Création
Concert

Concert de l'atelier d'interprétation des musiques électroacoustiques

Académie
sam 30 juin,
15h00
Centre Pompidou
Petite salle

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec le Pôle d’enseignement supérieur de la musique Seine-Saint-Denis Ile-de-France dit « Pôle Sup’93 », le Parcours musique mixte offre la possibilité à de jeunes musiciens de découvrir et d’interpréter des pièces pour instrument et électronique. L’atelier d’interprétation des musiques électroacoustiques associe ces jeunes musiciens aux stagiaires de l’atelier. Ils travailleront conjointement un programme d’œuvres récentes du répertoire contemporain avec électronique. La nouvelle pièce électroacoustique de Frédéric Le Bel, créée dans le cadre de son doctorat de musique réalisé à l’Ircam, clôture le concert.

Étudiants du Pôle Sup'93 dans le cadre du Parcours musique mixte
Maria Hryshchenko soprano, Wakuko Ide piano, Flavien Lafaille piano, Lise Mariage clarinette basse Diane Poitrenaud clarinette, Maéva Rabassa harpe
Jean Lochard, Grégoire Lorieux encadrement pédagogique Ircam
Matteo Cesari encadrement pédagogique Pôle Sup’93

Régie informatique musicale par les stagiaires de l’académie
Nicola Casetta, Mako Gviniashvili, Bálint Laczkó, Xu Tong Lee, Nahuel Eduardo Litwin, Brian Sears

FRANCK BEDROSSIAN THE EDGES ARE NO LONGER PARALLEL ; LAMENTO
LORENZO BIANCHI HOESCH LOOP
STEFANO GERVASONI ALTRA VOCE (LUCE IGNOTA DELLA SERA, FIORI SOLI ROSSI et VOGELGÄNGER)
MARTIN MATALON TRACES V
EMANUELE PALUMBO CORPS SANS ORGANES
FRÉDÉRIC LE BEL MAIS PLUTÔT DE TROUVER LA, OU LES JUSTES RELATIONS ACCORDANT L'EXISTENCE DE TOUS SES ÉLÉMENTS, création 2018

Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Pôle Sup’93. Avec le soutien de la Sacem.
  • Frédéric Le Bel  © Déborah Lopatin
    Frédéric Le Bel © Déborah Lopatin
  • Stefano Gervasoni  © Nicolas Michel
    Stefano Gervasoni © Nicolas Michel
  • Franck Bedrossian  © Jean Radel
    Franck Bedrossian © Jean Radel
  • Emanuele Palumbo  © Deborah Gad
    Emanuele Palumbo © Deborah Gad
  • Martin Matalon  © Nicolas Botti
    Martin Matalon © Nicolas Botti