Création
Concert

Back into Nothingness

Création mondiale 2018 – Dans le cadre de la Biennale Lyon Musiques en scène
ven 16 mars,
et
sam 17 mars,
20h00
TNP, Théâtre national populaire de Villeurbanne

Back into Nothingness emprunte son titre à un cycle gravé du symboliste allemand Max Klinger (Ins Nichts zurück). Ce monodrame fait écho au destin de l’orphelin Kaspar Hauser qui a défrayé la chronique dans l’Europe du début du XIXe siècle. Kaspar est cet enfant trouvé qui est arrivé en 1828 aux portes de Nuremberg après 17 ans de captivité dans une cache sombre. « Le séquestré au cœur pur » (F. Dolto) n’a cessé d’inspirer les artistes, de Verlaine à Peter Handke.

Comment faire entendre la surdité, l’enfermement, le langage par onomatopée, la langue qui déraille et devient chant ? La compositrice espagnole Núria Giménez-Comas a composé son œuvre avec l’écrivain Laure Gauthier, un monodrame pour voix, soliste, chœur et électronique.

Núria Giménez-Comas composition musicale
Laure Gauthier livret
Giuseppe Frigeni scénographie

Anna Clementi comédienne
Spirito
Nicole Corti direction
Max Bruckert réalisation informatique musicale GRAME

Coproduction Grame – Centre national de création musicale, Ircam-Centre Pompidou, Festival Archipel, Choeur Spirito, Théâtre National Populaire.
  • Back into Nothingness  © Opalka
    Back into Nothingness © Opalka
  • Núria Giménez-Comas,  D.R.
    Núria Giménez-Comas, D.R.
  • Choeur Spirito, direction Nicole Corti  © Guillaume Ducreux
    Choeur Spirito, direction Nicole Corti © Guillaume Ducreux