Technologies de reproduction binaurale

La restitution réaliste de sources ponctuelles sur casque d’écoute implique l’usage d’une spatialisation binaurale. Celle-ci est basée sur le filtrage dynamique de la source sonore par les fonctions de transfert (Head-Related Transfer Function, HRTF) préalablement mesurées sur la tête d’un auditeur ou d’un mannequin.

Bien que son utilisation musicale soit encore limitée (excepté pour la réalité virtuelle ou les installations sonores interactives), la technologie binaurale représente un cadre de restitution d’une importance primordiale pour la situation de laboratoire. Associée à des dispositifs de suivi de position, c’est, à ce jour, la seule technique, assortie de moyens de suivi de position, qui permette de restituer sans artefact la complexité acoustique d’une scène sonore.

Cette technique reste notamment irremplaçable pour mener les travaux de validation perceptive.

À l’Ircam, elle est utilisée pour les études sur la cognition spatiale auditive incluant la navigation de l’auditeur ou des processus perception-action engendrés par un contrôle gestuel de la localisation de la source sonore.

Équipe Ircam : Espaces acoustiques et cognitifs.

  • logo Ircam