Système WFS et ambisonique à l'Espace de projection

La technique Wave Field Synthesis (WFS) désigne un procédé de reproduction holophonique qui permet, par analogie avec les hologrammes visuels, de capter ou synthétiser une scène sonore en préservant les informations spatiales de distance et de direction des sources qui la composent.

Cette approche, initiée par l’université de Delft, dépasse les limites des systèmes conventionnels en termes de fidélité de reproduction sur une zone d’écoute étendue. Tandis que les techniques stéréophoniques conventionnelles (stéréo, 5.1) s’apparentent au trompe-l’œil et ne peuvent ainsi être appréciées que depuis le centre du dispositif, l’holophonie a l’ambition de reconstruire un champ sonore dans lequel les auditeurs peuvent se déplacer en gardant une perception cohérente de la localisation des sources.

L’Ircam a acquis une expérience dans ce mode de reproduction grâce à sa participation au projet européen Carrouso et en collaboration avec l’entreprise sonic emotion basée en Suisse. Ces études ont permis de mener différentes opérations de production en partenariat avec le Centre Pompidou pour les expositions Dada (2005) et Beckett (2007) ainsi qu’une installation interactive en juin 2006 (collaboration N+N Corsino).

Au cours des années 2008-2011, grâce au soutien de la région Île-de-France, du CNRS et de l’UPMC, l’Ircam a fait l’acquisition d’un système de diffusion WFS installé dans l’Espace de projection.  Le système est composé, d’une part, d’une couronne horizontale de 264 haut-parleurs régulièrement répartis autour de la scène et du public pour la diffusion en WFS et d’autre part d’un dôme de 75 haut-parleurs pour une diffusion tridimensionnelle en mode Ambisonique. Cet équipement a pour double vocation de susciter l’exploration de nouvelles modalités de spatialisation pour la création musicale et de permettre la mise en œuvre d’expériences à caractère scientifique consacrées à la réalité virtuelle et la cognition spatiale. Un premier volet de cet équipement, inauguré en novembre 2008, a été exploité depuis dans le cadre de créations musicales (Operspective Hölderlin de P. Schoeller en juin 2009, Le Père de M. Jarrell en juin 2010, Mimesis de M.Garcia-vitoria en octobre 2011) et de représentations théâtrales dans la Cour d’honneur du Palais des papes à Avignon (La Tragédie du Roi Richard II, mise en scène J.-B. Sastre, juillet 2010). L’équipement complet a été inauguré le 28 novembre 2012.

Équipe Ircam : Espaces acoustiques et cognitifs.

  • logo
  • logo Ircam
  • logo UPMC