Interlude

Études numériques sur l'exploration et l'interaction gestuelle expressive avec des contenus musicaux

Ce projet touchait les trois axes de recherche de l’équipe Interaction son musique mouvement : paradigmes d’interactivité, modélisation multimodale et interfaces gestuelles collaboratives. Les développements récents de l’informatique musicale permettent d’analyser, de traiter, de manipuler la musique et le son tant sur le plan du signal audio que sur le plan symbolique d’une partition. Ces traitements et manipulations sont en général effectués à l’aide d’interfaces classiques : clavier-souris ou éventuellement des interfaces de mixage avec des potentiomètres. De fait, les possibilités d’interagir gestuellement et corporellement, comme dans le cas d’instruments acoustiques, avec des éléments sonores numériques, restent encore peu exploitées.

Description des travaux/Objectifs

Le but du projet Interlude était précisément d’explorer de nouveaux moyens d’expression musicale en couplant des systèmes de captation de geste modulaires, des logiciels innovants de synthèse sonore interactive, et des systèmes de visualisation dynamique. Les retombées attendues concernent à la fois la création artistique, la pédagogie musicale et le monde des jeux musicaux. Plus généralement, ce projet vise une communauté d’utilisateurs en plein essor, composée aussi bien de professionnels que du grand public, qui s’intéresse à une utilisation gestuelle et expressive des nouveaux outils numériques.

Les nouvelles interfaces musicales MO (Modular Musical Objects) issues du projet ont remporté le 1er prix du concours international Guthman 2011 des nouveaux instruments de musique. Ces interfaces ont fait partie de plusieurs expositions internationales, dont « Talk to Me » au Moma de New york, à la Biennale du design Saint-Etienne, Objet(s) du numérique - design d’un nouveau monde industriel, Lift Experience à Genève.

Les interfaces MO et les logiciels associés (MuBu, gesture follower) ont permis des applications concrètes, en particulier pour la pédagogie musicale. Celles-ci ont été appliquées avec succès par une école de musique, l’Atelier des Feuillantines. De nouvelles formes de jeux musicaux ont également été créées, comme l’Urban Musical Game qui a été présenté au festival Futur en Seine 2011 (jeux de balles musicales). Notons enfin que le projet a permis de faire émerger une start-up, Phonotonic, qui valorisera une partie de ces développements. Des valorisations industrielles spécifiques sont également en cours par les différents partenaires du projet. Le projet a d’ores et déjà fait l’objet de plus de 17 communications scientifiques, comprenant  des journaux scientifiques et des actes de conférences nationales et internationales, de nombreuses communications dans la presse (écrite et internet) ainsi que de plusieurs présentations publiques en  Europe, aux états-Unis et en Asie.

Le projet a reçu le prix ANR du numérique dans la catégorie « impact sociétal » en 2013.

Détails du projet

Programme
ANR
Type de programme
programme Contenus et interactions
Début
1 décembre 2008
Fin
31 juillet 2010
Statut

Participants

Organisation principale du projet
Partenaires
équipes (Ircam)