Gamelan

Environnement pour la Gestion et l'Archivage de la Musique Et de L'Audio Numériques

Les environnements de production sonore et musicale sont composés de nombreux outils destinés au façonnage et à l’assemblage de sons. qu’il s’agisse de musique classique, contemporaine, électroacoustique, électronique ou variétés, chaque production doit gérer un nombre très important d’échantillons sonores faisant intervenir une diversité d’outils destinés à la création, la modification ou l’enrichissement des sons. Il est habituel dans un contexte de production, de trouver des outils de toutes sortes : outils d’enregistrements, outils de « nettoyage » du son, banques d’échantillons, outils de traitement, outils de synthèse sonore, séquenceurs, bibliothèques d’effets audio, outils de synchronisation, mixage... auxquels il faut ajouter les outils spécifiques à la production musicale (partitions...).

Les objectifs du projet se situaient donc sur quatre niveaux :

  • Environnements de production
    Garder la trace de toutes les actions, depuis le matériel de départ au produit fini (par exemple : cette action sur ce fichier a produit tel autre nouveau fichier) ; organiser les éléments intervenant dans la production (fichiers, logiciels) dans des structures prédéterminées par l’utilisateur et les inclure comme composantes de l’environnement. Formaliser la connaissance générée lors du processus. L’objectif applicatif est de travailler avec n’importe quel logiciel de production commercial et d’agir sur l’environnement dans lequel ces logiciels sont utilisés.
  • Stratégies de préservation
    Utiliser l’environnement de production comme une plate-forme pour la préservation, extraire les structures et les connaissances qui vont permettre de simplifier l’accès futur à l’environnement. Appliquer des méthodologies de type OAIS permettant une réutilisation de l’environnement et ses composantes.
  • Réutilisation des productions
    Restructurer le matériel de production en fonction de nouveaux objectifs, additionner d’autres matériaux et modifier les liens et la structure globale. Utiliser des sous-parties de l’environnement pour générer de nouveaux environnements. Déconstruction et reconstruction de processus pour une analyse des intentions.
  • Gestion de droits
    Permettre la traçabilité des contenus lors d’une production pour gérer les droits d’utilisation.

Détails du projet

Programme
ANR
Type de programme
programme Contenus et interactions
Début
1 décembre 2009
Fin
31 octobre 2013
Statut

Participants

Organisation principale du projet
Partenaires
équipes (Ircam)
  • logo Ircam
  • logo INA
  • logo univ tech compiegne