Analyse du champ sonore par réseaux sphériques de transducteurs

Les propriétés spatiales d’un champ sonore sont déterminantes pour la perception des sons dans une salle. Ces propriétés spatiales sont traditionnellement étudiées en s’appuyant séparément, soit sur des réseaux de microphones, soit sur des réseaux de haut-parleurs. Les mesures combinant simultanément des réseaux microphoniques et des réseaux de haut-parleurs, dénommés MIMO (multiple-input multiple-output) permettent d’enrichir la description du champ sonore. En recourant à des systèmes MIMO, les réponses impulsionnelles de salle peuvent être représentées de manière matricielle et l’analyse des propriétés spatiales du champ sonore peut faire appel aux outils de l’algèbre linéaire. Par exemple, le rang de la matrice et son noyau permettent de révéler des informations intéressantes comme le nombre de réflexions significatives, leur direction d’incidence sur le microphone et leur direction d’émission depuis le haut-parleur. Ce projet fait l’objet de travaux théoriques sur la formalisation du problème et l’optimisation des réseaux de transducteurs sphériques et associe par ailleurs un volet expérimental consacré à l’analyse acoustique des salles.

Équipe Ircam : Espaces acoustiques et cognitifs.

  • logo Ircam
  • logo supelec
  • logo univ ben gouriou