Ateliers de composition

Les ateliers de composition permettent à des jeunes compositeurs de se pencher sur des thématiques spécifiques définies par les compositeurs invités. Au fil des sessions de travail et des répétitions avec les artistes et interprètes, les jeunes compositeurs tirent bénéfice de l'expérience et des conseils de leurs aînés pour réaliser et finaliser une nouvelle œuvre. En parallèle, des cours de composition, des séances d'analyses, des séances d'écoute, des cours instrumentaux offrent un éclairage nouveau et prospectif pour leur futures créations.

Toutes les œuvres sont créées lors d'une présentation publique (sous réserve de l'accord de l'équipe pédagogique) et bénéficient d'un enregistrement stéréo remis aux compositeurs.


Grand Orchestre

Sessions de lectures pour grand orchestre

Du mercredi 21 au mercredi 28 juin 2017
avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Pierre-André Valade.
Encadrement pédagogique : Toshio Hosokawa (compositeur)

Dix jeunes compositeurs sont invités à écrire une courte esquisse pour orchestre dans une optique non « classique » de l’écriture orchestrale, à la recherche de nouveaux concepts d’orchestration. Après un temps de travail privilégié avec le compositeur Toshio Hosokawa, ces esquisses feront l’objet d’une lecture d’une cinquantaine de minutes chacune par l’Orchestre Philharmonique de Radio France. En amont de ces sessions, Toshio Hosokawa invite les dix compositeurs à analyser ensemble trois œuvres emblématiques du répertoire orchestral du 20e siècle.

Ces sessions d’orchestre sont fermées au public.

Compositeurs sélectionnés

Boris Bezemer (Pays-Bas), Rodrigo Bussad (Brésil), Charles Chin Wai Kwong (Royaume-Uni), Sarah Lianne Lewis (Royaume-Uni), Kaito Nakahori (Japon), Samuel Penderbayne (Australie/Allemagne), Sophya Polevaya (Royaume-Uni), Mischa Tangian (Allemagne), Lina Tonia (Grèce), Elis Vesik (Estonie).


Musique de chambre

Atelier de composition pour musique de chambre non dirigée

Du lundi 19 juin au samedi 1er juillet 2017
avec les Solistes de l’Ensemble intercontemporain.
Encadrement pédagogique : Alberto Posadas (compositeur)

Pour cet atelier de musique de chambre inédit, le compositeur espagnol Alberto Posadas propose à huit jeunes compositeurs de s'inspirer d'œuvres emblématiques de la collection du Centre Pompidou, dans le cadre de la thématique « Musique et Peinture » qui fera l'objet d'un nouvel accrochage au Centre Pompidou en juin 2017, sous le titre « L'œil écoute ». Les jeunes compositeurs pourront réaliser un travail expérimental et approfondi, bénéficier d'échanges privilégiés avec les solistes de l'Ensemble intercontemporain et profiter des conseils d'Alberto Posadas pour finaliser leur pièce.

Compositeurs sélectionnés

Alican Camci (Turquie), Alberto Carretero (Espagne), Bára Gísladóttir (Islande), Chanhee Lim (Corée du Sud), Diego Ramos Rodriguez (Espagne), Tina Tallon (États-Unis), Hakan Ulus (Allemagne), Yiqing Zhu (Chine).


Quatuor à cordes

Atelier de composition pour quatuor à cordes avec ou sans électronique

Du lundi 19 juin au samedi 1er juillet 2017
avec le Quatuor Diotima.
Encadrement pédagogique : Chaya Czernowin (compositrice), et les réalisateurs en informatique musicale de l’Ircam

Chaya Czernowin et le quatuor Diotima proposent à cinq jeunes compositeurs d'écrire une nouvelle œuvre pour quatuor à cordes avec ou sans électronique, en limitant l'utilisation des accessoires et modes de jeu pour explorer et expérimenter ensemble toutes les possibilités des instruments et de la formation.

Compositeurs sélectionnés

Martin Rane Bauck (Norvège), Zeynep Toraman (Turquie), Adrien Trybucki (France), Anna-Louise Walton (États-Unis), Julio Zúñiga (Costa Rica).


In Vivo Danse - CAMPING

Du lundi 19 au vendredi 30 juin 2017
avec Alessandro Sciarroni.
Encadrement pédagogique : Alessandro Sciarroni (chorégraphe) et les réalisateurs en informatique musicale de l'Ircam

Suite au succès de l’atelier in Vivo Danse-CAMPING en juin 2016, le Centre national de la danse et l’Ircam s’associent de nouveau et invitent le chorégraphe italien Alessandro Sciarroni autour de son atelier de recherche « Augusto » mêlant chorégraphie, performance et musique. Avec 20 danseurs/performeurs et 4 compositeurs/musiciens, l’atelier s’articulera autour de la création d’une « partition » vocale et physique à base de sons, vibrations et mouvements du corps humain qui rit. Les danseurs/performeurs devront être prêts à explorer leur hyper expressivité à partir de leurs corps et leurs voix. Les compositeurs/musiciens seront mis à contribution pour créer une musique purement électronique à partir des sons produits sur scène par les performers (traitement de la voix, captation du geste, sonification du corps). Ainsi, ils devront composer une partition simple que les performers pourront interpréter sur scène avec leurs corps et leurs voix dans un processus créatif se basant sur l’expérimentation et l’improvisation.
Retrouvez le projet tel que décrit par Alessandro Sciarroni lui-même (1).

(1) Description du projet par Alessandro Sciarroni

“[…] And yet there is something esthetic about laughter, since the comic comes into being just when society and the individual, freed from the worry of self-preservation, begin to regard themselves as works of art.” Henry Bergson, Laughter, 1900

Alessandro Sciarroni is looking for 20 dancers/performers and 4 composers/musicians for his new research project entitled AUGUSTO: a research workshop on choreography, performance and music that will lead to the creation of a vocal and physical score composed by the sound, vibration and movements of the human body when it is laughing.
The dancers/performers will be asked to be ready to explore their hyper-expressiveness through the use of their bodies and voice in real-time composition sessions.
The composers/musicians will be asked to contribute in two different ways: on the one hand, using electronics, to work on the sounds that are produced on stage by the performers (voice treatment, motion capture, body sonification); on the other, to create a musical score that the dancers interpret as a choreographic score through the use of one's body and one's own voice.
To this end, we are looking for dancers/performers who are comfortable using their voice on stage and who possess an ability to sing, a solid physical preparation and endurance. We require also an attitude for bodily coordination, a sense of rhythm, dance, improvisation and creation, a desire to search for new aesthetic meanings, powers of observation and memory skills.
We are looking for contemporary composers/musicians specialized in electronic music who are able to improvise on the sounds of voices and bodies produced on stage and to compose a simple music piece that can be interpreted by performers who are not musicians.
All participants to the workshop, whether dancers or composers, are asked to come along with a willingness to listen and be open to other ideas, availability, teamwork spirit and the ability to work under stress.

Alessandro Sciarroni is an Italian artist working in the field of the performing arts with several years of training in the fields of visual arts and research theatre. His works are presented at dance and contemporary theatre festivals, museums and art galleries, as well as in spaces that were not originally intended to hold artistic events; these works see the participation and involvement of professionals from different disciplines.

The work of Sciarroni deconstructs the traditional definitions of genre. Beginning with a conceptual approach in line with Duchamp’s theory, Sciarroni makes use of a theatrical structure that is then contaminated by techniques and practices from the dance, the circus or sports. In addition to the rigor, consistency and sharpness of every creation, his works attempt to uncover—through a practice repeated until the limits of physical endurance of the interpreters—the obsessions, fears and fragility lying behind the performing act and, at the same time, to reach for another time dimension and to establish an empathic relationship between the audience and the performers.

Sciarroni’s creations have been presented in 21 European countries, the United States, Canada, Brazil, Argentina, Uruguay, Hong Kong and the United Arab Emirates.  Among the most prestigious events he has taken part in, we find the Biennale de la Danse in Lyon, Brussels’ Kunstenfestivaldesarts, the Festival d'Automne, Impulstanz Festival in Vienna, the Venice Biennale, the 104 Festival Séquence Danse in Paris, Abu Dhabi Art Fair and the Juli Dans Festival in Amsterdam. His works have been exhibited at the Centre Pompidou in Paris, the MAXXI Museum in Rome and the Walker Art Center in Minneapolis. Alessandro Sciarroni is associate artist of le CENTQUATRE-Paris.

Compositeurs sélectionnés

Léo Collin (France), Mauricio Loseto Brito (Espagne), Stanislav Makovsky (Russie), Leah Reid (États-Unis).